fév 16 09
Compte rendu de séance

Cette semaine au Parlement européen

Commentaires fermés

hemi-strasbourgCette semaine au Parlement européen il était question d'OGM et de pollution atmosphérique mais aussi de la Chine et de la Russie, des différents accord de libre échange que l'UE impose au reste du monde et de l'accord TISA, le nouveau grand marché transatlantique des services.

Voir mes explications de votes


fév 16 02

L’Europe et l’année 2017

Commentaires fermés

europa2017 sera une année charnière en Europe. Notre Plan B n’est pas une discussion abstraite. On a vu en Grèce combien il est vital de pouvoir faire autrement que ce qu’exigent les créanciers. Nous savons que le même coup d’État financier sera appliqué à tous ceux qui résisteront. Nous devons nous préparer à faire face. D’autant que nous avons en tête le calendrier précis qui nous attend.

L’année 2017 aura une très grande importance pour toute l’Europe. Ce sera son heure de vérité. Déjà, notons que ce seront les 60 ans de la signature du traité de Rome de 1957, fondateur de la Communauté économique européenne. Voilà une occasion unique de bilan sans concession et de remise à plat total des traités. Ça tombe bien, c’est ce qui est prévu ! L’agenda 2017 est propice aux évolutions soudaines.

Lire la suite »


fév 16 01

Le Plan B est en marche

Commentaires fermés

planb-2

Dimanche passé, j’ai eu le bonheur de clore la première conférence du Plan B. Puis j’ai passé le témoin aux députés espagnols qui m’entouraient pour cette séance de clôture.

En l’occurrence, le témoin était un objet : un œillet, fait à la main, en hommage à la révolution portugaise, puisque ce jour-là se déroulait l’élection présidentielle au Portugal. Notre sommet du Plan B a été un succès total en dépit de toutes les difficultés qui s’étaient accumulées. En effet, l’annulation de la première convocation avait pu faire craindre que soit totalement compromise la viabilité du projet. En fait l’annulation s’était imposée à nous par décision de la préfecture de police, comme c’était le cas pour toutes les réunions d’ailleurs, compte tenu des attentats qui avaient eu lieu la veille, le 13 novembre.

 

Lire la suite »


jan 16 25

affiche-plan-b

Parlementaires, universitaires, responsables syndicaux, associatifs et politiques de 25 pays, nous nous sommes réunis à Paris les 23-24 janvier 2016 lors d’une première session de conférence internationale pour travailler sur la façon d’opposer un Plan B à la politique de l’Europe actuelle.

Face au coup d’État financier permanent organisé par l’UE contre les citoyens et leur souveraineté, nous décidons de rendre permanente la « Conférence pour un Plan B en Europe ».

Notre premier sommet a montré qu’il existe de nombreuses solutions crédibles et ambitieuses pour rompre avec cette Europe et ses traités. C’est la condition pour reconstruire des coopérations entre nos peuples et nos nations sur une base nouvelle. Dans les domaines vitaux pour la vie des Européens, et plus largement l’écosystème humain, nous appelons à refonder notamment toutes les règles régissant la monnaie, les budgets et dettes ainsi que le commerce en Europe et dans les relations de l’UE avec le monde.

Lire la suite »


jan 16 22

Capture-d’ecran-2016-01-22-à-15.10.26Maintenant commence la présidence européenne par le gouvernement des Pays-Bas. Personne ne s’en soucie. Il s’agit pourtant de l’un des pays qui triche le plus au détriment de ses partenaires européens. C’est une sorte de paradis fiscal légal qui lui vaut de servir de refuge doré pour les sièges des grandes sociétés. Pourquoi se generait-il, ce Premier ministre venu montrer sa tête de premier communiant au Parlement européen où si peu de députés étaient venus l’écouter ? Jean-Claude Juncker, président de la Commission, n’a-t-il pas fait cent fois pire sans que cela lui vaille la moindre sanction ?

Un tour d’horizon de ce qui se voit depuis la cabine de pilotage de l’Union est instructif. Car on analyse le plus souvent le contexte européen du point de vue de ses victimes. Mais il faut aussi le faire du point de vue de ses dirigeants. Ils ne sont pas flambards. Le contraire. Les signes de craquements graves se multiplient dans une ambiance glauque : impuissance des sommets et rage froide des bases. Au Parlement européen, on sent cette ambiance, et la mine perpétuellement navrée et désarmée de Jean-Claude Juncker dans l’hémicycle en est une bonne vitrine. L’ère du moulin à paroles ronflantes de Barroso est bien close. L’horizon se bouche de tous côtés pour les phraseurs de l’eurolatrie.

Lire la suite »



« Articles plus anciens

Blog basé sur Wordpress © 2011-2015 INFO Service - V3.1 Eur.