août 11 31
Mes questions à la Commission et au Conseil - questions écrites

Démarchandiser l’eau pour en garantir l’accès à tous: il y a urgence!

Exporter ce billet au format pdf

Question à la Commission

La semaine mondiale de l'eau s'est terminée lundi. La Commission  européenne s'y est contentée de réaffirmer son engagement minimaliste formulé par les OMD : réduire de moitié, d'ici 2015, la proportion de population privée d'un accès durable l'eau potable et à des services d'assainissement de base. Pourtant, à ce jour, c'est près d'1,6 milliards sur les 7 milliards d'êtres humains que compte la planète qui sont privés d'un accès effectif à l'eau potable. Environ 34000 personnes en meurent chaque jour, soit une personne toutes les 20 secondes. Face à ce constat désastreux, l'heure n'est pas aux congratulations. La solution ne consiste pas seulement à replanter des arbres et modifier les comportements agricoles, contrairement à ce que laisse entendre la Commission. Elle consiste avant tout à garantir une gestion des ressources en eau et leur distribution en fonction de l'intérêt général. Seuls les services publics permettent une telle garantie. Il faut donc de revenir sur les privatisations qui ont eu cours ces dernières années sous pression de la Banque Mondiale, du FMI et de la Commission européenne, en Europe et dans le monde.

-Quels engagements précis et chiffrés la Commission va-t-elle prendre pour atteindre l'objectif formulé par les OMD? Considère-t-elle que cet objectif soit satisfaisant ou pense-t-elle prendre des engagements plus ambitieux?

-La Commission va-t-elle au moins faire contribuer les multinationales européennes telles que Suez, Vivendi ou Veolia et d'autres qui font du profit sur l'eau, à la lutte contre la pénurie d'accès à l'eau potable?

-La Commission va-t-elle enfin interdire l'existence de clauses permettant la privatisation de la gestion et la distribution de l'eau dans les traités internationaux qu'elle négocie?

-Quand la Commission pense-t-elle enfin se prononcer pour la gratuité des premiers mètres cubes d'eau indispensables pour être en vie et faire ainsi cesser le règne de l'inégalité d'accès à ce bien commun de l'Humanité qu'est l'eau?

-Quand la Commission cessera-t-elle de considérer l'eau comme une marchandise?

Un commentaire à “Démarchandiser l’eau pour en garantir l’accès à tous: il y a urgence!”

  1. 1
    adrien dit:

    Bonjour M Mélenchon,
    Voila une question que je me pose depuis longtemps, et ce billet me permet de la poser en situation.
    Pourquoi ne trouve-t-on pas une seule vidéo de vos interventions au parlement?
    Vous avez annoncé dans une émission être le député français qui intervenait le plus, hors, je ne trouve pas de trace, autres que vos transcriptions sur ce site, de cette assiduité. Si je vous pose cette question, c'est parce que certaine personne vous reprochent votre manque de véhémence vis à vis de ces lois européennes, beaucoup vous perçoivent comme uniquement critiquant, sans pour autant marquer suffisamment votre opposition avec détermination dans l'action.
    Le support vidéo est très populaire et toutes les séances sont filmées, je le sais car le parlementaire souverainiste de droite anglais Nigel Farage, a su faire de ses déclarations tonitruantes, bien que vides de proposition concrète, un outil de propagande assurant sa renommée auprès d'un public cherchant des solutions faciles aux souffrances que leur impose l'UE.
    Ma remarque peut sembler superficielle, voire axée sur une sorte de marketing politique creux, mais je ne sais jamais quoi répondre à ceux qui, à juste titre, pensent que vous devez prouver dans l'action votre qualité de défenseur efficace, comme savent le faire bien des forces réactionnaires.
    Promettre que vous saurez faire face le moment venu, ne semble pas convaincre assez de gens.
    A cette fin, je me permets de vous suggérer cette méthode.


Blog basé sur Wordpress © 2011-2015 INFO Service - V3.1 Eur.